Recevez tous les jours le meilleur d'EspritGentleman dans votre boite mail !

Hidden Content

Présentation de la rubrique 

Chaque Dimanche la rédac’ vous proposera 10 astuces, sur un sujet différent. L’objectif ? Faciliter votre quotidien et vous aider à surmonter quelques difficultés bénignes, le tout pour vous concentrer sur l’essentiel : obtenir une meilleure version de vous même.

Les 10 astuces pour arrêter de fumer

Vous voulez arrêter de fumer ? Mais comme beaucoup de personnes vous n’y arrivez pas…  Nous n’avons pas de remède miracle à vous donner (comme vous pouvez vous en douter), mais voici 10 astuces qui peuvent fortement vous aider à entamer la démarche sans faux pas.

1. Rendre publique son intention d’arrêter de fumer

Marre de vous défiler? Alors pourquoi ne pas vous engager publiquement ? Une fois vos proches au courant, difficile de revenir en arrière. Du moins, cette astuce repose sur l’engagement auprès de votre famille et vos amis, donc désagréable de les décevoir n’est ce pas ?

2.  Une motivation à toute épreuve

« Pourquoi voulez vous arrêter de fumer ? » C’est ça la question à garder en tête ! Alors avant de tout commencer, écrivez sur un bout de papier les raisons de votre volonté d’arrêter. Ces raisons doivent être votre ligne de conduite chaque jour. Une fois que l’envie de fumer vous prend, lisez votre post-it !  Ça vous évitera de céder à cette petite voix dans votre tête qui vous dit

« Une petite, ça ne va pas faire de mal… »

3.  Une fois qu’on arrête, on arrête ! Même pas une taffe !

Une taffe puis une autre… Puis fini les réslutions !  Si vous avez bien entamé le chemin de la guérison, ne reprenez jamais, même pas une taffe sur la cigarette d’un ami. C’est le meilleur moyen de replonger tout en se voilant la face.

4. Etablissez un plan

Il ne suffit pas de dire que vous allez arrêter la cigarette pour arrêter du jour au lendemain. Préparez-vous à arrêter ! Même si cela doit prendre quelques semaines en plus, fixez-vous mentalement. Préparez votre cerveau (on sait on part loin et pourtant) au fait que ca y’est, c’est décidé, vous arrêtez. C’est une étape préalable importante pour entretenir votre mental tout au long de la démarche.

5. Récompensez-vous

Si vous n’avez pas fumé vous avez économisé l’argent !  Nous vous conseillons de calculer chaque jour combien cela vous a fait économiser. Vous pouvez soit concocter une cagnotte en y mettant vos nouvelles économies (« énormes » économies vous nous direz!) ou alors vous faire un petit plaisir directement.

6. Faire diversion dans votre esprit 

Vous ne pourrez pas ignorer vos envies de fumer, mais si une envie soudaine de fumer se présente à vous, il faut l’évincer au plus vite. Comment faire? Nous vous conseillons de concentrer vos pensées sur une activité autre, qui vous fera oublier votre envie de fumer notamment le sport ! Vous serez bien plus fier de sortir d’une heure de sport que d’une heure pendant laquelle vous avez fumé 2 clopes !

7.  Croyez en vous

Quand on vous parlait de mental, ça passe aussi par ça. La confiance en soi. Pourquoi vous rabâcher sans cesse que vous en êtes incapable ? Après tout, ce n’est pas vous qui pouvez dicter votre propre vie ? Et bien si ! L’addiction, c’est dans la tête et dans votre tête, vous devez vous dire que vous êtes une bête de mental. Dîtes-vous que vous allez réussir, et pas le contraire.

8. Evitez les pièges

Vous avez vraiment envie d’arrêter de fumer ? Comme beaucoup de personnes, vous serez tenté en buvant un café, en allant en soirée… On ne vous dit pas de mettre un terme à toute vie sociale mais peut être de la mettre en suspens le temps d’une semaine ou deux histoire de vous roder un peu avant d’aller affronter l’île de la tentation version cigarettes ! Ce sera vous le maître de la soirée, pas de toux le lendemain, pas de mauvaises odeurs de clopes, bref, vous serez tout neuf (sauf si l’apéro était votre activité principale de la soirée… là, on ne peut rien dire!).

9. Attention aux produits à base de nicotine

Le conseil est de ne pas utiliser de patchs du tout…  Les patchs vont repousser les symptômes du manque physique pendant les premiers mois sans tabac. Mais ce genre de produit ne traitera pas en profondeur du manque réel de tous les jours. Il sera plus simple de ne pas utiliser de patch et d’affronter ce manque une bonne fois pour toute.

10. Apprenez de vos erreurs et recommencez

Ne vous inquiétez pas si vous recommencez à fumer. Il ne faut pas considérer cela comme un échec mais comme un apprentissage vers votre but.  Le plus important dans toutes ses astuces est de rester motivé même après avoir rechuté. La prochaine c’est la bonne !