La Casquette par EspritGentleman

Hidden Content

Vous le savez, la rédac d’EG était invitée du Axe boat festival . Avec un peu de retard faute de travail et de nouveaux projets (on communiquera là dessus en temps voulu, patience), voici le débrief’ de la rédaction d’EG.

On vous en parlait dans notre article de présentation du Axe Boat quelques membres de l’équipe d’EG ont profité du Axe boat festival pour prendre un week end de vacances du côté de Perpignan et plus précisément d’Argelès-sur-Mer. 2 soirées de concert au programme bien chargé avec des artistes tels que le S-CREW, dont bien entendu Nekfeu mais aussi The Avener, Synapson ou encore MacMiller.

Beaucoup de positifs pour ce week-end, très peu de négatif qu’il faut tout de même souligner par soucis de sincérité avec nos lecteurs, et beaucoup de musique et de rencontres : Voici notre week-end au Axe Boat Festival ! 

Axe boat festival : Un week-end de folie !

Le vendredi 4 août après un départ aux alentours de 7h nous arrivions du côté d’Argelès-sur-Mer en début d’après-midi. Peu de valises, très peu de préparatifs mais beaucoup de bonne humeur. Juste le temps de boire quelques coups et de vider quelques verres pour se mettre dans l’ambiance (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé…) et à 17h30 nous nous présentions devant les portes du festival. Quelques centaines de personnes étaient déjà présentes.

La première soirée était juste énorme ! Klingande et Claptone tout d’abord puis Synapson faisaient facilement monter la température avant de laisser place à notre coup de coeur du week-end : le S-CREW, dont bien entendu Nekfeu. C’était la première fois que l’on voyait le collectif en live et on vous le conseille fortement. De l’énergie, des instru revisitées pour le live et beaucoup de talent ont mis le feu devant des milliers de personnes. Des titres du S-CREW mais aussi quelques uns de Nekfeu et même de l’Entourage et les spectateurs étaient conquis. Nous quittions alors la soirée en écoutant quelques morceaux de Cassius.

Le samedi était tout aussi énorme niveau programmation. Après une journée de repos et de nouveaux apéritifs nous nous rendions au Axe boat festival  à la rencontre de Joris Delacroix, Offenbach et Broken Back. Les trois DJ/Duos/Producteurs mettaient l’ambiance à merveille. Ce fut ensuite au tour de la tête d’affiche Mac Miller d’entrer en piste. Une grosse prestation même si d’après nous quelques titres attendues n’étaient pas au rendez-vous (comme « Donald Trump » par exemple). Le rappeur Américain nous a gratifié de son flow particulier et de son énergie débordante. Enfin, on finissait avec The Avener. Fidèle à lui même, le Niçois en remettait une couche avec tous ses morceaux les plus connus et quelques exclusivités. On pouvait alors rentrer se coucher (ou presque), la tête remplie de bonnes vibes !

Beaucoup de positif, peu de négatif

De ce Axe boat festival il faut retenir plusieurs choses.

Côté positif d’abord, la quasi intégralité de ce qu’on a pu voir ou faire. Le cadre « paradisiaque » sur la plage était au rendez-vous. Le concert en lui même a lieu sur le béton et non sur le sable mais à quelques mètres seulement de la plage, nous n’allions pas nous plaindre.

La programmation était vraiment réussie et les artistes ont mis le feu. Pas de retenue, pas de filtre, pas seulement un passage éclair. Tous les artistes se sont donnés pour faire de ce festival ce qu’il a été, c’est à souligner tant ce n’est pas toujours le cas.

L’organisation à l’entrée et la sécurité étaient top ! Très peu d’attente devant le festival (il faut dire que nous arrivions assez tôt pour profiter de toute la programmation) et un vrai sentiment de sécurité avec les fouilles.

L’ambiance était au rendez-vous et les festivaliers étaient tous là dans le même objectif, prendre du bon temps entre amis. Quelques chamailleries mais rien de bien significatif.

Côté négatif il faudra relever seulement deux choses qui pourraient facilement être modifiées. Si il est évidemment difficile de critiquer les bénévoles il est possible de dire que l’implication de certains était parfois… hasardeuse. Une bonne trentaine de minute pour aller chercher un verre au comptoir du fait que quelques bénévoles préféraient faire des batailles d’eau derrière le comptoir plutôt que de faire dans l’efficacité. Enfin, nous sommes en vacances, ce n’est pas dramatique non plus.

L’autre point noir de cette expérience : le prix des consommations. 5 euros pour une bière de 25 cl c’est trop chère. Les tarifs du festival étaient très attractifs (50 euros le pass pour les deux soirs) mais ceux des consommations étaient trop élevés, beaucoup trop. Une critique qui contre balance avec le système de bracelet mis en place et qui évite de perdre de l’argent trop facilement.

Assurément une bonne expérience au cours de laquelle nous avons d’ailleurs pu rencontrer quelques lecteurs d’EG qui nous ont reconnu grâce à la « Snap par EG » !

Affaire à suivre si une édition 2018 du Axe Boat Festival a lieu… On y sera surement !

N’hésitez pas à nous faire part de votre propre expérience et de vos commentaires directement sur Facebook ou sous cet article.

La rédac’ d’EG !

 

Recevez tous les jours le meilleur d'EspritGentleman dans votre boite mail !

Hidden Content