Recevez tous les jours le meilleur d'EspritGentleman dans votre boite mail !

Hidden Content

C’est via Facebook IQ, le site spécialisé dans les publicités et tous autres moyens de commercialisation via Facebook, qu’une nouvelle étude à été menée. Le site en question recense, à l’aide de spécialistes du marketing (chercheurs, rédacteurs, scientifiques etc.), des informations permettant aux publicitaires de mieux cerner leur public.
Pour vous aider à mieux comprendre leur rôle, rien de plus explicite que cette récente découverte ! Facebook a donc publié un article, dans lequel il explique aux émetteurs de pubs que les ruptures amoureuses peuvent leur être profitables, et comment s’y prendre. A l’appui de ces affirmations, les spécialistes ont procédé à des sondages aux Pays-Bas, en Pologne, aux Emirats Arabes mais aussi en France, où ils ont rencontré de nouveaux célibataires.

Après avoir trouvé des personnes certes malheureuses, les chercheurs ont compris une chose : ces célibataires en profitent pour se recentrer sur leurs amis, leurs familles mais aussi sur les réseaux sociaux.

Une autre conclusion : l’annonce du célibat sur Facebook ne se fait pas instantanément … Il faut attendre en moyenne deux semaines avant qu’une personne ne passe du statut de « En couple » au statut de « Célibataire ». (Logique… qui peut être fier de s’être fait largué ou au contraire d’avoir largué ?)

Enfin, l’étude sort les chiffres suivants. Après une rupture :
– 31% refont leurs gardes robes
– 55% des personnes voyagent

Cela pousserait donc les publicitaires à cibler ces dernières et leur proposer des publicités centrées autour de nouvelles expériences (comme les voyages)…

Alors, heureux d’aider le Facebook Business ???