La Casquette par EspritGentleman

Hidden Content

Présentation de la rubrique :

Chaque Samedi, la rédac’ d’EspritGentleman vous propose la présentation d’une « Femme de gentleman ». Comprenez plutôt « le pendant d’un gentleman, chez la femme » ! Et oui messieurs, nous pensons à vous et souhaitons mettre devant vos yeux quelques une des femmes, non pas seulement les plus jolies (trop réducteur), mais les plus intéressantes, inspirantes. Nous sommes Gentleman et voulons mettre en avant la gente féminine, sans qui nous ne serions rien. Le physique ne sera pas le (seul) centre d’intérêt, on parlera aussi et surtout de parcours, de vie et de carrière professionnelle.

Femme de Gentleman : Camille Rowe

Aujourd’hui c’est Camille Rowe, modèle et actrice qui se prête au jeu et qui passe au crible de notre rubrique hebdomadaire « Femme de Gentleman ». Au programme : Vie professionnelle, projets et vie « privée ». Focus !

camille-rowe

Dior, Cacharel, Playboy, Victoria’s Secret…

Playboy, Gala, Le Huffington Post, Marie-Claire, Lui… Ils ont tous écrit et réécrit des papiers sur la belle Camille Rowe. Maintenant c’est au tour d’EspritGentleman, jeune webmagazine Français en devenir (tiens, un premier point commun avec la jeune femme) qui s’y colle. Grosse tête des rédacteurs ? Non ! Ambition avouée…

Nous pourrions effectivement nous arrêter sur le physique de Camille Rowe, modèle Français de 26 ans, mais ce serait oublier son travail, sa persévérance et son parcours. Un parcours qui, à l’inverse de celui d’autres modèles, n’était pas « souhaité », du moins pas au début.

camille-rowe1

Comme elle le rappelait il y’ a quelques mois sur le plateau de « C à vous » sur France 5,  « Ce n’est pas un rêve de petite fille ». Autrement dit c’est une carrière qui lui est quelque part « tombée dessus » sans n’avoir rien demandé.

Repérée en 2008 dans un café, elle enchaîne plusieurs castings jusqu’au premier « vrai » job : un rôle dans une publicité pour Cacharel. Nous sommes alors en 2010, Camille a 20 ans et une carrière devant elle. Elle enchaîne les couvertures et les collaborations avec des marques telles que Zadig & voltaire, Abercrombie et fitch, Adidas ou encore Cerutti. C’est ensuite aux côtés d’un certain Robert Pattinson qu’elle tourne dans une deuxième publicité, pour Dior cette fois. Et devinez quoi ? Elle ne s’est pas arrêtée en si bon chemin. A tel point qu’un autre monstre de la mode a fait appel a elle…

camillerowe-01-11

En novembre dernier et après presque 8 ans de carrière, la belle Franco-Américaine (on y reviendra) a eu le privilège de défiler pour la marque de lingerie « Victoria’s Secret » aux côtés d’autres tops tels que Sara Sampaio, Adriana Lima ou encore Stella Maxwell. Excusez du peu ! Elle est aussi entrée dans le cercle très fermé des Françaises ayant fait la couverture du magasine « Playboy ».

Le monde de la mode continue de tourner mais avec, cette fois, une représentante Française de choix dans ses rangs. Si l’on ne connait pas réellement ses ambitions dans cette industrie, dans ce métier, Camille Rowe avoue avoir d’autres objectifs dans d’autres activités…

Des petits rôles au cinéma, un avant goût de la suite ?

Si elle n’est pas le premier modèle a vouloir devenir actrice on se demande ce qui pourrait arrêter Camille Rowe dans son ascension vers les grands écrans. Un physique à part, un charisme certain et un talent que l’on a pu apercevoir dans les pubs précédemment citées, sont autant d’outils qui ne manqueront pas de l’aider à trouver sa place.

camillerowe-01-01

Elle a d’ailleurs apporté tout cela dans des clips (« Call me Back » des Strokes et « Alien Day » de MGMT) et plus récemment dans des films. Des première expériences concluantes sous la direction de Romain Gavras dans « Notre jour viendra » ou encore dans « L’idéal » de Frédéric Beigbeder.

Enfin c’est dans « Rock’N’Roll » de Guillaume Canet que nous retrouvons Camille Rowe pour un rôle encore un peu plus important. En lui souhaitant évidemment de la réussite dans ce domaine, autant que dans celui de la mode.

Un pied à Paris, l’autre à Los Angeles

camillerowe-01-05

Camille Rowe est née à Paris en 1990 d’une mère Américaine et d’un père Français. Elle grandit entre la France et les Etats Unis et n’envisage pas du tout une carrière dans le mannequinat jusqu’à ce qu’elle soit repérée.

Mais ce qui nous importe surtout ici c’est son attitude ! Une jeune femme cool, qui ne répond pas forcément à tous les codes de l’industrie du mannequinat et qui, en plus, la joue nature.

Pour s’en rendre compte il suffit de parcourir un peu son compte Instagram (que vous retrouverez plus bas). Tout le contraire de la potiche. Et pour les amoureux de sports de glisse qui n’étaient pas encore tombés sous le charme, mademoiselle aime le skate. Elle l’a d’ailleurs adopté grâce à ses liens  avec Dylan Rieder, tragiquement décédé il y a quelques mois.

camillerowe-01-04

Souriante et simple elle a aussi un physique attrayant certes, mais qui n’est pas celui de tous les modèles de sa génération, lisses et androgynes. Alors conquis ?

Le mot de la fin : Comme à notre habitude, nous souhaitons à Camille beaucoup de réussite dans tout ce qu’elle entreprendra et beaucoup de bonheur. Pour vous, cher(e)s lecteurs/lectrices, nous vous laissons avec une jolie galerie photos et des vidéos qui, nous en sommes certains, vous plairont. A samedi prochain pour un nouveau numéro de « Femme de Gentleman », notre portrait de la femme de la semaine.


CAMILLE ROWE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX (LIENS) :

GALERIE PHOTOS
VIDÉOS
UNE LECON DE FRANCAIS AVEC CAMILLE ROWE – VOGUE

PUBLICITE AMOR AMOR

BANDE ANNONCE DE « ROCK’N’ROLL » AVEC CAMILLE ROWE

Recevez tous les jours le meilleur d'EspritGentleman dans votre boite mail !

Hidden Content