Recevez tous les jours le meilleur d'EspritGentleman dans votre boite mail !

Hidden Content

Présentation de la rubrique :

Chers lecteurs,

Nous vous avions habitué à une double rubrique « Homme de la semaine » le vendredi, et « Femme de Gentleman » le samedi. Dorénavant elles n’occuperont plus qu’un seul créneau une semaine sur deux. Pourquoi ? Simplement parce que ce sont des articles assez complets et qui prennent beaucoup de temps à rédiger. Nous essayons de faire évoluer notre communauté et notre site mais sans que la qualité de nos articles n’en pâtissent. Voici donc notre portrait de « Femme de Gentleman » de la semaine !

Pour les petits nouveaux, qu’est ce que cette rubrique « Femme de gentleman » (comprenez plutôt « le pendant d’un gentleman, chez la femme » !) ? Et bien ce sont des portraits de jeunes femmes qui seront choisies non pas seulement sur le physique (beaucoup trop réducteur), mais parce qu’elles véhiculent quelque chose d’intéressant, d’inspirant. Voilà pourquoi ces portraits seront rangés dans l’onglet « Glamour » d’EG mais aussi « Lifestyle ». Bonne lecture !

Femme de Gentleman : Pauline Ado

Aujourd’hui c’est Pauline Ado, surfeuse Française qui se prête au jeu et qui passe au crible de notre rubrique hebdomadaire « Femme de Gentleman ». Au programme : Vie professionnelle, projets et vie « privée ». Focus !

Présentation

Qui est Pauline Ado ? Une chevelure d’or, une peau bronzée, un jolie sourire, des fesses musclées et bien formées, des atouts ravageurs… etc etc etc. On a compris le truc. Bon, et si on s’éloignait un peu des clichés sexistes de la surfeuse bonne qu’à faire des photos en maillot échancrée pour s’approcher de la réalité d’une discipline exigeante ? Ok, on recommence !

Qui est Pauline Ado ? 26 ans, Française, l’une des surfeuses pro les plus douées de sa génération et un charme qui ne laisse que peu de monde insensible. Là on se rapproche de la vérité.

Née le 14 février 1991 à Hendaye, terre de surf, Pauline Ado se jette très tôt dans le grand bain de l’océan Atlantique. A 9 ans elle découvre une discipline, le surf, qui deviendra une passion, un style de vie et un métier. Sa ville natale est son principal terrain de jeu mais elle va très vite traverser de nombreuses frontières.

Entre 10 et 14 ans, son talent éclate au grand jour. Le déclic de compétitrice elle l’a durant cette période qui la conduira jusqu’aux équipes de France jeunes. Et puis tout s’enchaîne. Elle devient championne d’Europe junior en 2005 à 14 ans. A 15 ans elle vit l’une des plus grands moments de sa jeune carrière. Elle devient alors championne du Monde junior, rien que ça. Exploit qu’elle confirmera en 2009, à 18 ans.

Une passion donc, qu’elle ajoute à d’autres centre d’intérêts comme le fitness, les animaux, ses amis et (évidemment) le voyage !

Enfin, nous vous en parlions juste au dessus, les clichés sur les surfeuse sont aussi faciles que récurrents. Pauline ado elle même tente de les combattre et de les dénoncer. Sans en faire des tonnes mais en mettant en avant le talent plus qu’autre chose. La preuve en est : à 18 ans elle accroche, en même temps qu’une place dans l’élite du surf féminin, un Bac avec mention. Le tout en alliant sport et études !

Surf actualité

L’intérêt de cet article n’est évidemment pas de vous dresser une liste exhaustive des faits d’arme de Pauline Ado ou de son palmarés. Pour cela une simple recherche google vous comblera de bonheur. Mais comment ne pas accorder à cela juste quelques lignes ?

Des résultats positifs elle en a eu, et pas qu’un peu. Pour sa première année sur le Championship Tour (catégorie reine) elle termine 9e avec, notamment, une demi-finale sur le Roxy Pro France. Elle passera 4 saisons au sommet avant de retrouver le niveau inférieur, le circuit de qualification. Elle réintégrera le CT en novembre 2016, pour son plus grand bonheur.

Elle est devenue, grâce à tout cela, l’un des piliers de la Fédération Française de Surf. Elle est aussi Marraine de l’association nationale Handi Surf, ce qui ajoute encore un plus à sa réputation et à la reconnaissance de ses pairs.

A l’heure où nous écrivons ces lignes Pauline Ado menait une lutte acharnée sur les vagues de Snapper Rocks (Australie). Malgré de bons passages elle a du passer par le repêchage et est tombée sur une de ses principales acolytes du circuit : Johanne Defay. Cette dernière est sortie victorieuse et Pauline Ado a donc été éliminée.

Mais comme elle le dit si bien « Mon parcours sur le Roxy Pro Gold Coast est déjà terminé. Malgré ma déception ma motivation reste intacte. Je profite de chacun de ces moments de retour sur le World Tour pour continuer d’apprendre et progresser ! Bonne chance à toutes les filles pour le reste de la compétition« .

Une mentalité qu’on aime chez EG !

A samedi prochain pour, cette fois, un nouveau portrait d' »Homme de la semaine ».


PAULINE ADO SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX (LIENS) :

GALERIE PHOTOS
VIDÉOS
PAULINE ADO – SURFING AT HOME

PAULINE ADO – SAN CLEMENTE