Recevez tous les jours le meilleur d'EspritGentleman dans votre boite mail !

Hidden Content

Description de la rubrique :

Comme chaque semaine, EspritGentleman attire votre attention sur un Homme, son parcours et parfois même sa vie. Aujourd’hui c’est Jérôme Le Banner, athlète Français qui joue le jeu de « L’homme de la semaine ». Retrouvez le donc en infos, en images et même en vidéos. Focus !

L’Homme de la semaine : Jérôme Le Banner

lebanner-01-07

Une carrière au top niveau mondial 

On ne vous présente plus Jérôme Le Banner, du moins pas aux amateurs de sports de combats. Celui que l’on surnomme parfois « Geronimo » est, en effet, l’un des athlètes Français les plus connus et reconnus dans le monde entier. Un tableau de chasse bien rempli ainsi que des faits d’armes importants ont contribué à la réputation de guerrier qui le précède.  Une carrière qui l’aura mené sur tous les continents, au sein de différentes disciplines et dans certaines des plus grandes salles au monde pour une chose : combattre, l’histoire de sa vie.

lebanner-01-06

Après des débuts à seulement 18 ans où il remporte ses première ceintures très rapidement (entre 18 et 20 ans). Seulement 3 années plus tard, il intègre l’organisation reine de K-1 et gagne plusieurs combats comme par exemple contre Mike Bernardo avant de s’incliner en final.

Une histoire qui se répétera et qui lui vaudra le surnom de « Roi sans couronne » en référence à son talent et à l’absence de victoire finale dans cette organisation.

Parmi ses principales victimes vous pouvez trouver certainement l’un des combattant les plus impressionnant de son époque : le coréen Choi Hong-Man, 2m17 et combattant le plus lourd de l’époque ou encore Mark Hunt, encore en activité, à l’UFC entre autres.

Il est aussi à la tête d’un palmarès tout aussi gratifiant que vous pourrez retrouver ici.

Une « gueule » taillée pour le cinéma

lebanner-01-12

La popularité qu’il a pu acquérir durant sa carrière ainsi que sa réputation de guerrier lui ont ouvert les portes du cinéma par le biais de petits rôles.

Que ce soit dans dans « Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques », dans Disco de Fabien Onteniente ou encore dans « Les infidèles », Jérôme Le Banner s’éclate et ajoute une nouvelle corde à son arc.

Il entretient cette facette de la « brute » et il en joue comme par exemple dans « Fatal » de Michaël Youn.

Un retour en compétition ? 

Il y’a peu une rumeur a commencé a enfler. Jérôme Le Banner serait sur le retour et voudrait reprendre la compétition. Pire encore, il affronterait Mirko Cro Cop pour le Rizin FF après le forfait de Wanderlei Silva. Si, en effet, le forfait du Brésilien a bien emmené les organisateurs à trouver un autre combattant à combattre Cro Cop c’est l’Américain King Mo qui va s’y coller.

lebanner-01-13

Cependant l’idée d’un retour n’est pas à écarter complètement lorsque l’on voit les séances d’entrainement intenses auxquelles s’astreint JLB. Affaire à suivre pour une information qui fera obligatoirement parler beaucoup de monde, comme souvent lorsqu’il s’agit de combattants qui remettent les gants et encore plus lorsque cela concerne Jérôme Le Banner…

Affaire à suivre

Le mot de la fin : Pour ce qui est de Jérôme nous lui souhaitons encore beaucoup de réussite et de bonheur. Quant à vous chèr(e)s lecteurs/lectrices nous vous donnons rendez-vous vendredi prochain pour un nouveau portrait de « L’homme de la semaine ».


JERÔME LE BANNER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX :

Facebook (source photos)

Site internet

Twitter

YouTube


GALERIE PHOTOS

Source photos ici

VIDÉOS
LE BANNER – UN ROI SANS COURONNE

K1 2007 LE BANNER VS HONG MAN CHOI